lundi 30 septembre 2019

Salon du livre

30 septembre 2019


Salon du livre


Hier c'était le salon du livre à Chasseneuil Sur Bonnieure; Julien et moi faisions partis des auteurs présents, peu de rencontres mais quelques unes touchantes. Une mère pleure,son enfant souffre, elle est venue chercher un peu de réconfort, parler être entendue, être comprise...
Combien de fois n'ai-je pas pleuré sur la souffrance de Julien?
Combien de fois ne me suis je pas sentie coupable?
Cependant comme je l'ai écrit dans l'épilogue de Ma Gehenne ADN:
" Le mal dont pâtit Julien est un simple hasard, le résultat de l'union de deux être hétérozygotes <Noces de Fer>"
Et j'ajoute:
"qu'il me pardonne, sans ce gène C282Y, sans cette souffrance qui est la sienne, il ne serait tout simplement pas.
Il est ce gène, il est cette douleur, il est cette désespérance, il est cette musique qui me bouleverse"

Il est évident que j'aimerais que mon fils ne souffre pas dans sa chair, qu'il soit heureux et plein d'énergie mais la nature en a décidé autrement...




jeudi 26 septembre 2019

Le plaisir Suprême.

26 septembre 2019

Le plaisir suprême


 < Nous jugeons beaucoup de douleurs préférables aux plaisirs, lorsque des souffrances que nous avons endurées pendant longtemps il résulte pour nous un plaisir plus élevé>
Cette phrase tirée d'une lettre d'Epicure me rappelle d'une certaine façon ce que Julien me dit lorsqu'il sort d'une phase de douleur; il apprécie la vie à sa juste valeur; les choses simples, sans artifices!
Un plaisir, selon Epicure, caractérisé par l'absence de souffrances corporelles et de troubles de l'âme.

Et pour finir :< Le plaisir suprême est l'absence de souffrance> Lucrèce
           D'où le choix du titre de cet article.

lundi 16 septembre 2019

Les petites choses

16 septembre 2019

Les petites choses


Nietzsche disait qu'être ignorant des petites choses faisait de la terre pour tant d'hommes:< Une prairie de malheur>
Quelles sont ces petites choses?
Le savons nous vraiment? quelles sont ces petites choses qui pourraient nous faire du bien ?
Alors que tout nous pousse à courir; ralentir pourrait faire partie de ces petites choses!
Alors que tout nous pousse à travailler plus et plus pour gagner encore plus d'argent pour consommer plus; moins travailler, moins consommer et moins dépenser pourraient aussi faire partie de ces petites choses!
Tout cela nous le savons,  néanmoins avons nous bien entendu?
Faut t'il tomber malade,  pour comprendre que le plus important c'est la vie...

dimanche 15 septembre 2019

Probité

15 septembre 2019

Probité


Comment savoir hier ce que je sais aujourd'hui?
Non, je ne fais pas d'erreur en écrivant cela! je n'inverse pas les mots.
 La maladie, peut-être?
La maladie pourrait- t'elle conduire à une certaine sagesse que pour la plupart d'entre nous acquérons en prenant de l'âge?
La maladie permettrait t'elle de mieux ressentir la fragilité, l'éphémérité de la vie?
Etre malade, serait-ce faire preuve de probité sur soi, les autres,  le monde?

Faut t'il souffrir pour comprendre la vie? La maladie serait t'elle une source d'inspiration ?





lundi 9 septembre 2019

Pépère le fou

9 septembre 2019

Pépère le fou

Pépère le fou, le titre d'une de mes nouvelles dans Ma Géhenne ADN.

Pépère, c'était mon grand-père, il a passé une vie à souffrir et en lisant un article sur Hemingway, je me suis dit qu'il y avait des similitudes, c'est pourquoi, j'ai parlé d'Hemingway précédemment.
Comme je l'ai écrit, Pépère a eu< le privilège>de connaitre les hôpitaux psychiatriques, les électrochocs, les cures de sommeil, les camisoles chimiques et tout comme Hemingway, il a  fini par se suicider...
Pauvre pépère! sur qui on a jeté l'anathème, comme j'aurais aimé le réhabiliter, dire que tout cela n'était pas de sa faute; son regard sombre, ses idées noires, ses changements de comportements, que le fer le rongeait, l'oxydait, le faisait dérailler, savoir comme nous le savons maintenant pour Hemingway qu'il avait une Hémochromatose génétique ainsi que des personnes de sa famille.
Pauvre pépère, ce ne sont que les convictions de ta petite fille et  je ne pourrais jamais le prouver...

 J'ai écrit:< Evidemment, concernant mon ancêtre,il persistera toujours un doute; cependant, lorsque je regarde mon fils; je te vois Pépère.>





mercredi 4 septembre 2019

Hemingway

4 septembre 2019

Hemingway


Julien a lu: Le vieil homme et la mer d'Hemingway en 1999, il a noté la date sur la première page du livre, c'est pourquoi, nous nous en souvenons!
Mais, ce que nous ignorions, c'est que le dossier médical d'Hemingway rendu accessible en 1991, montra qu'il souffrait d'une hémochromatose génétique, comme Julien, et provoqua chez lui de sévères dommages...