jeudi 21 novembre 2019

Rencontres au Salon de Gond-Pontouvre


21 novembre 2019

Rencontres au salon de Gond-Pontouvre

Je ne suis pas une grande habituée des salons pas plus que des dédicaces.
Lorsque, j'ai commencé à écrire, je me demandais si mon livre irait prendre la poussière sur une des étagères de ma chambre ou si quelqu'un quelque part aurait l'occasion et l'envie de le lire?
Un jour c'est arrivé, mon livre est parti dans les mains d'un inconnu... puis une connaissance, puis une amie...
Quel bonheur mais aussi quelle angoisse, mon cerveau mis à nu ou presque!
Ecrire c'est se mettre en danger, montrer qui l'on est, ouvrir son coeur,  défendre ses idées et accepter la critique.
Au salon de Gond-Pontouvre,  j'ai rencontré d'autres auteurs, malheureusement,  je n'ai pu parler qu'avec quelques uns,  tous très intéressants et avec beaucoup de talents et pour finir , j'ai croisé Gérard le journaliste, très sympathique.
 J'attends le prochain salon avec impatience.




Le libre arbitre


21 novembre 2019

Libre arbitre

Avoir son libre arbitre voudrait t'il dire, décider de tout,sans quoi que ou qui que ce soit ne vienne perturber notre pensée?
Est-ce possible?
Nos bactéries, parlons en puisqu'elles ont le vent en poupe auraient une influence sur notre comportement; nous pourrions être submergés par des pensées venues de notre microbiote, du fin fond de notre deuxième cerveau, de notre intestin. Ces hôtes que nous hébergeons peuvent nous être reconnaissants ou pas. Il suffit de mal manger, de trop boire et voilà que la machine se détraque, que notre comportement change, que nos idées ne sont plus aussi limpides...et ne parlons pas des mauvaises bactéries qui ne cessent de nous pousser à manger du sucre et de la junk food!
Le fer à un taux trop élevé ne pourrait t'il pas s'immiscer entre les neurones et empêcher de faire ce que nous avions prévu?
Nos gestes sont t'ils les nôtres ou ceux d'un ancêtre?


vendredi 1 novembre 2019

Le temps a passé!

1 novembre 2019

Le temps a passé

Parfois, je ne me rends pas bien compte du temps qui passe!
Les jours s'écoulent, la vie s'en va...
Que cherche t'on à travers la vie? Le grand amour, une maison, de la reconnaissance?
Peut-être est-ce un peu tout cela à la fois?
En fait, je ne peux pas répondre car il n'y a pas de généralité, chacun emprunte un chemin sans savoir vraiment où il nous mènera et puis sommes nous libres de nos choix? une vaste question qui mérite de faire l'objet de mon prochain article.

Le temps a passé, le crépuscule arrive... de ma fenêtre, je vois le petit mûrier ceint dans le reflet de ma lampe, un mirage avant qu'il ne s'évanouisse dans les ténèbres.