samedi 9 octobre 2021

Bonjour tristesse

 Le 9 octobre 2021

Bonjour tristesse,

Ce matin, je me suis levée tôt, beaucoup trop tôt peut-être ?

J'ai préparé le repas, ce qui m'a pris longtemps, comme à chaque fois, comme ceux qui font tout par eux même puis, la fatigue m'a terrassée, alors, je me suis allongée et j'ai fermé les yeux... sous mes paupières closes, ma mère m'est apparue... je me suis demandée ce qu'elle avait bien pu faire de ses journées, lorsque nous, ses enfants, n'étions plus là pour la tracasser ? Je ne pourrais répondre à cette question, c'était son jardin secret dans lequel je me suis abstenue de pénétrer par manque de curiosité ou bien était-ce de la pudeur ? J'ai le sentiment qu'il y avait un vide, un vide si grand, qu'il lui était impossible de le combler, sauf, peut-être pendant ces instants où elle fermait les yeux, pour laisser entrer l'oubli dans le sommeil!

L'ennui, la solitude, nous guettent tous et en particulier par ces temps troubles ou la méfiance à l'égard de notre prochain devient monnaie courante... chacun s'enferme dans ses certitudes, n'osant plus ouvrir la porte au souffle de la vie...

Je ne sais pourquoi, une association d'idées ou de mots me viennent en tête et me rappelle le titre du livre de Françoise Sagan : Bonjour Tristesse...